19
décembre 2017

Conseils et astuces pour trouver une bonne assurance pour lapin

Rédigé par GAULTHIER D'Erichot

Considéré longtemps comme l’un des NAC (nouveaux animaux de compagnie), le lapin est aujourd’hui l’un des meilleurs amis de l’homme après le chien et le chat. Ces petites bêtes poilues quittent les champs pour remplir de sa présence nos foyers qui sont de plus en plus modernes et de plus en plus éloignés de la nature.

Mais comme nous et tous les êtres autour de nous, les lapins ont besoin qu’on prenne soin d’eux, qu’on les protège des accidents et des maladies qui peuvent survenir. Pour cela, il nous faudra leur trouver une bonne couverture d’assurance.

Comment faire le bon choix d’assurance lapin?

Si les assurances pour les chats et les chiens sont assez courantes, celles dédiées aux lapins sont assez récentes. C’est peut-être l’une des raisons qui font qu’elles soient plus coûteuses. Toutefois, il est toujours possible de trouver des offres à des prix abordables. Qui plus est, si avec quelques euros en plus, on peut protéger nos petits compagnons, pourquoi hésiter?

Après tout, si on a décidé de les adopter, c’est bien sûr parce qu’on est prêt à faire face aux responsabilités et obligations que cela pourrait engendrer. Dans le cas des lapins, c’est surtout leur santé qu’il faudra surveiller. Nos petites boules de poils sont assez fragiles.

Pour dénicher la meilleure formule, le plus simple serait d’accéder à une plateforme spécialisée et de faire jouer la concurrence grâce à un comparateur en ligne. Différents contrats sont proposés par les professionnels en fonction des besoins de l’animal, mais également de ceux du propriétaire. Il suffit ensuite de confronter les offres en tenant compte de tous les critères (prises en charges, budget général, options, ou autres) avant d’évaluer le rapport qualité-prix. Et pour finir, de demander un devis en quelques clics.

Le fonctionnement de la couverture d’assurance

Comme avec toutes les autres formules d’assurances, la couverture destinée aux lapins fonctionne en prenant en charge les dépenses suite à un accident, un sinistre ou une maladie. En cas de problème de santé, par exemple, le propriétaire peut aller voir le vétérinaire et lui demander une facture sur les soins et les frais nécessaires. Les justificatifs et documents de santé seront ensuite à envoyer chez l’assureur qui tiendra compte de la demande et remboursera son client selon les termes du contrat.

Le niveau de la prise en charge est fixé préalablement ou en fonction de la situation. Le taux varie généralement entre 50% et 100 %.