28
octobre 2016

Tailler les plantes pour préparer l’hiver, est-ce nécessaire ?

Rédigé par GAULTHIER D'Erichot

Quand l’automne arrive, ma première habitude est de tailler les arbustes et les plantes vivaces de mon jardin. Cette mesure me conforte dans l’idée que mes plantes survivront quelle que soit la rigueur du froid de l’hiver. Dans cet article, je vous dévoile mon opinion sur la taille des plantes en automne, et aussi quelques astuces pour  réaliser de bonnes tailles.

Pourquoi tailler les plantes ?

C’est sans nul doute la première question qui vous vient à l’esprit au moment de lire cet article. L’intérêt de tailler est tout simplement de permettre aux plantes de rajeunir, de ne pas trop grandir et d’améliorer leur prochaine floraison. En d’autres termes, en taillant mes plantes, je leur redonne un second souffle et les évite de mourir à cause des mala-dies. Et oui, une plante peut tomber malade comme un être humain, et elle se soigne au moyen de la taille. Convaincu ? Prenez votre sécateur,  et commencez par tailler vos ar-bustes et plantes dès que le bon moment arrive.

A quel moment tailler ?

Les premières feuilles d’automne sont le signe que vous pouvez commencer à tailler vos plantes. Je parle ici des feuilles qui tombent sur le sol. Normalement, ce phénomène ap-paraît vers la moitié du mois d’octobre. La période de la taille ne se termine qu’au moment où les bourgeons se développent et s'ouvrent.  Cela a lieu vers mi-mars durant la période de dormance. En taillant pendant cette période, on a plus de chance de voir pousser les pousses au printemps. Si vous taillez les plantes durant l’été, qui correspond à la période de croissance, vous pourrez apporter plus de formes à la plantes, mais aussi donner une nouvelle orientation à sa croissance. Pour les arbustes, dès qu’une branche est morte ou cassée, n’hésitez pas à la couper.

Quand tailler les plantes vivaces ?

Personnellement, je taille mes plantes vivaces à l’automne. Pour la simple raison, que je réalise un tas d’autres travaux dans le jardin une fois que le printemps arrive. Cependant, il est tout à fait possible de les tailler au printemps. Ici, vous êtes  libre de choisir entre les deux saisons pour la taille de vos vivaces. Lors de la taille, vous pouvez ne pas couper le feuillage et la tige. Ces derniers pourront servir de brise-vent une fois l’hiver venu.  Je vous conseille d’ailleurs de garder le feuillage des plantes rustiques. Dans le cas où la taille se fait au printemps, réalisez-la de préférence avant l’apparition des bourgeons, donc entre mars et avril. Lors de la taille des vivaces, le mieux est de les rabattre à quelques centimètres de la terre. Pour les vivaces à feuillages persistant et semi-ligneuses, une taille à 15 cm du sol suffira.

Et les arbustes ?

Je vous déconseille de tailler les arbres et arbustes lorsque l’automne arrive. Je vous ex-plique pourquoi : durant l’hiver, les branches peuvent subir diverses dommages à cause des chutes de neige et du verglas. Il n’est donc pas nécessaire de couper à l’automne les arbres. Par contre, vous pouvez les tailler dès le début du printemps. A ce moment-là, vous pourrez éliminer les mauvaises branches et faire quelques coupes sur l’arbuste, histoire de le « rajeunir ». Parmi les végétaux que vous pouvez tailler au printemps, je citerai  le physocarpe, l’olivier de bohème et l’hydrangée arborescente.
Pour terminer cet article, je vous invite à vous informer un peu plus sur la taille de chaque plante dans votre jardin. En effet, il est possible que certains végétaux ne requièrent pas d’être taillés en toute saison, mais repoussent sans difficultés alors que d’autres doivent obligatoirement passer par la case sécateur.